Interreg Sudoe - Programme Interreg Sudoe

Actualités Sudoe

Un an d’exécution: des petits pas pour de grands résultats

En mars 2016 se clôturait le premier appel à projets de la nouvelle programmation du programme Interreg Sudoe. 36 projets étaient ainsi sélectionnés, parmi lesquels 14 de l’axe « innovation et recherche » (1), 7 de l’axe « compétitivité des PME » (2), 4 de l’axe « économie faible en carbone » (3), 4 de l’axe « lutte contre le changement climatique «  (4) et 7 de l’axe « environnement et efficacité des ressources » (5), pour un budget total de 40 200 000 euros provenant du fond FEDER. Toute l’information sur ces projets est disponible dans la section « projets approuvés » de notre site internet ainsi que sur la base de données européennes KEEP.

Depuis leur approbation, les projets ont mis en œuvre diverses activités, promues notamment au travers de la section « actualités » de notre site internet et les sites internet respectifs des projets. En raison de la conclusion de la première année d’exécution, nous voudrions revenir sur certains développements d’intérêt et illustrer ainsi les progrès de projets prometteurs dont l’objectif principal est de contribuer au bon développement de nos territoires en apportant des solutions à des problématiques communes préalablement identifiées.

Le projet ADDISPACE (axe 1) a publié son « diagnostic et étude des opportunités des technologies de manufacture additives dans l’industrie aérospatiale de la région Sudoe ». Le rapport décrit l’état de l’art des Technologies de Manufacture Additive, ses applications et ses limites. De plus, il identifie l’utilisation des fonds structurels européens pour le financement d’activités d’investigation et développement, avec une attention particulière portée à la spécialisation intelligente

AGUAMOD (axe 5) a développé une base de données sur les ressources hydrauliques du territoire Sudoe afin d’améliorer la planification et la gestion de l’eau, en s’appuyant sur des composantes socio-économiques et des services eco-systématiques.

CLIMACT (axe 3) a créé des enquêtes in situ sur 35 écoles pilotes afin d’évaluer leur efficacité énergétique et hydrique, la qualité de l’air, le transport et l’usage d’espaces verts. De plus, le projet a contribué à la promotion de l’économie faible en carbone au travers de l’organisation d’activités éducatives auxquelles ont participé plus de 700 élèves de primaire.

HERITAGE CARE (axe 5) a défini une méthodologie préventive pour la conservation du patrimoine culturel bâti du sud-ouest européen, identifiant pour cela les instruments nécessaires requis à chaque étape, avec une attention particulière portée aux bénéfices de la numérisation. Cette méthodologie sera bientôt testée sur 20 structures pilotes du territoire Sudoe.

REDVALUE (axe 1) a mené une recherche sur la méthodologie d’extraction des composants actifs des résidus végétaux pour leur utilisation dans les aliments fonctionnels

SAMT SUDOE (axe 1) a créé une feuille de route technologique sur la fabrication additive et les matériaux avancés dans les secteurs des moules et plastiques, axée sur une enquête auprès de 150 entreprises et centres de recherche afin d’obtenir de plus amples informations sur la réalité de ces secteurs. De plus, le projet a lancé une plateforme en ligne qui permettra la connexion entre entreprises et facilitera l’accès au savoir et aux nouveaux développements relatifs à ces technologies.

SOIL TAKE CARE (axe 4) a produit une étude sur les problèmes générés par la pollution dans chaque région, menant des enquêtes auprès de l’administration, des élus, des associations et des citoyens. Par ailleurs, le projet a identifié des espaces d’intérêt pour obtenir des échantillons de particules et contrôler la mobilité de la pollution.

SOS PRADERAS (axe 5) a développé des actions de sensibilisation auprès d’agents spécifiques (fermiers, institutions publiques, personnes impliquées dans les politiques de préservation environnementales) concernant l’importance de conserver les champs de moisson en raison de leur biodiversité mais aussi afin de profiter de ces ressources pour ouvrir de nouveaux marchés en rapport avec le commerce de graines autochtones du territoire Sudoe.

SUDOE STOP CO2 (axe 3) a dressé l’état de l’art de la situation énergétique des stations de transports dans l’espace Sudoe. 300 stations ont été identifiées et 125 évaluées, soulignant que 15% seulement disposent d’un certificat énergétique et 7 % utilisent des énergies renouvelables. Ces résultats seront utilisés pour le développement de solutions pour le territoire.

TRANSENER (axe 1) a développé plusieurs activités de renforcement des capacités pour répondre aux demandes concernant la transition énergétique au travers de l’innovation.

VINOVERT (axe 5) a participé à plusieurs activités pour garantir la viticulture durable- 

Tous les projets poursuivront leur développement tout  au long des prochains mois : vous pourrez suivre ces derniers au travers du fil d’actualités de notre site internet. Pour plus d’information sur les activités prévues, veuillez consulter l’article suivant. Par ailleurs, vous pouvez obtenir plus d’information en visitant les sites internet des projets, dont les URLs sont renseignés dans chacune des fiches de projet, disponibles sur notre site internet.

 

Calendrier Interreg Sudoe 2017