Interreg Sudoe - Programme Interreg Sudoe

Actualités Sudoe

Volontariat Interreg Sudoe: Bienvenue à bord Claudia!

Depuis le 2 octobre 2017, Claudia Guzzon, originaire d’Italie, a rejoint l’équipe Interreg Sudoe dans le cadre du nouveau programme pilote de l’UE «Interreg Volunteer Youth», financé au travers du Fonds Européen de Développement Régional. Claudia demeurera au Secrétariat jusqu’en mars 2017 pour soutenir le travail de communication et capitalisation mené par le programme.

Notre collaboratrice a accepté de répondre à quelques questions et partager avec nous sa vision d’Interreg et de la jeunesse dans l’UE.

Parle-nous de toi..

Claudia Guzzon: Je suis Claudia et je viens d’Italie. J’ai suivi des études de relations internationales et possède de l’expérience dans la gestion de projets. Ces dernières années, j’ai vécu dans plusieurs pays d’Europe et je suis particulièrement intéressée par tout ce qui touche au développement local et la coopération.

Pourquoi Interreg Sudoe?

CL: Quand je me suis présentée au Programme IVY (ndrl : Interreg Volunteer Youth), j’avais en tête l’idée de collaborer avec un Secrétariat d’un Programme Interreg. J’étais particulièrement intéressée par les programmes transnationaux en raison de leur grande variété de projets et Sudoe me semblait un programme intéressant : c’était un espace que je voulais découvrir. 

¿Qu’attends-tu de ton expérience ici?

CL: Les tâches que je dois mener sont liées à la promotion du programme. J’aime l’idée de pouvoir voir l’impact au niveau local et avoir des contacts directs avec les gens, voir comment le programme a contribué à changer et améliorer leur quotidien.

Connaissais-tu un peu le territoire couvert par l’espace Sudoe?

CL: Oui! Avant, j’ai eu l’opportunité de travail dans des territoires de l’espace Sudoe même si je connais mieux la partie de la Méditerranée car je suis de là-bas.

Selon toi, dans quelle mesure le programme Interreg Sudoe est bénéfique aux gens et au territoire?

CL: C’est en rapport avec la solidarité, comme le promeut IVY, et l’idée de créer une communauté et favoriser la coopération entre les gens. Interreg Sudoe contribue à l’échange d’idées, de manières de travailler, de vivre.. Le programme favorise le dialogue interculturel et donc, permet de partager des valeurs communes à des communautés qui malgré le fait qu’elles soient proches, sont différentes.

Selon toi, quel est le rôle des volontaires Interreg?

CL: IVY est un programme très flexible ce qui permet que selon le programme dans lequel tu travailles, tes tâches sont différentes. Dans mon cas, je dois contribuer à la promotion du programme auprès de groupes cibles divers. Ainsi, je pense que le point positif des volontaires c’est qu’ils peuvent atteindre des groupes que le programme ne parvient pas à atteindre par soi-même, telle que la jeunesse.

Comment conçois-tu le rôle des jeunes dans l’UE?

CL: Aujourd’hui, avec tout ce qui se passe dans l’UE, il est important de rester unis malgré les limites et les différences et il est important de préserver la volonté de rester ensemble dans la diversité. Je crois que c’est aux jeunes d’assurer cela car c’est eux qui peuvent y arriver : ils sont libres de voyager, connaitre des gens, des pays... en somme, ils sont le pont qui peut tous nous unir.

Selon toi, que devrait faire l’UE pour atteindre davantage les jeunes?

CL: C’est important de tenir compte des besoins des jeunes et leurs apporter les outils nécessaires pour cela. Il faut continuer à financer des programmes qui puissent répondre à leurs besoins et leurs priorités. En fait, je pense que le plus important c’est d’écouter les jeunes.

Enfin, trois mots pour definir Interreg Sudoe?

CL: transnational, cohesion et impact!

MERCI CLAUDIA!

Suivez l’expérience de Claudia au travers de notre section “Journal d’un volontaire Interreg Sudoe”.