Interreg Sudoe - Programme Interreg Sudoe

Actualités Sudoe

Le Programme Interreg Sudoe fête seize années de succès à Bruxelles

Mercredi 6 juin dernier, le Comité Européen des Régions accueillait le programme Interreg Sudoe pour fêter ses seize ans d’existence. Cet événement qui a réunit plusieurs représentants politiques et institutionnels de haut niveau s’est conclu avec un message commun fort sur base de l’impact indéniable du programme de coopération territoriale pour le Sud-ouest européen: la nécessité de garantir sa poursuite lors du prochain cadre financier pluriannuel 2021-2028.

Cette conférence visait à mettre en exergue les résultats du programme Interreg Sudoe depuis 2002 et son impact sur le quotidien de ses citoyens. Ouverte par M. Pavel Branda, membre du Comité européen des Régions, ce dernier a souligné les risques liés à une focalisation sur les programmes transnationaux disposant d’une stratégie macro-régionale comme indiqué dans la proposition de la Commission européenne pour les programmes Interreg publiée le 29 mai dernier, au détriment d’autres programmes à succès, tel que le programme Interreg Sudoe. Cette intervention a été complétée par M. Juan José SOTA, Conseiller de l’économie, du budget et de l’emploi du Gouvernement de la Cantabria et Autorité de gestion du programme qui s’est arrêté sur l’impact du programme relatif au développement régional de l’espace couvert au cours des dernières années. Par la suite, s’est tenu un premier débat institutionnel sur l’impact de la coopération transnationale dans le Sud-ouest européen et du programme Interreg Sudoe en lui-même, réunissant M. Valcarcel Siso, Vice-Président du Parlement européen ; Mme Iratxe García, députée européenne ; M. Jean Luc Frès du Commissariat Général à l’égalité des territoires, Mme Teresa Jorge, chef d’unité de la CCDR Centro du Portugal et M. Marc Lobet de la DG REGIO ; le  tout orchestré par Mme Claire Doole, ancienne journaliste de la BBC. Dans ce contexte, le Vice-President du Parlement européen n’a pas hésité à insister sur l’importance de garantir le maintien du programme Interreg Sudoe dans le futur compte tenu de son apport au développement régional du Sud-ouest européen tout en signalant son inquiétude vis-à-vis des coupes budgétaires et des conditions macroéconomiques transmises dans les propositions de la Commission. L’ensemble des interventions a permis de souligner la culture de coopération inhérente au programme Interreg Sudoe ainsi que la pertinence des thématiques spécifiques couvertes par celui-ci, tout en signalant les défis spécifiques à l’espace qui devront être abordés dans le futur tels  que le dépeuplement ou le changement climatique.

Ce premier panel s’est poursuivi par une seconde discussion entre experts de la cohésion territoriale européenne parmi lesquels M. Nick Brookes de la Conférence des Régions Périphériques Maritimes, M. Vasilis Margaras du Centre de Recherche du Parlement européen, M. Erich Dallhammer de l’institut d’études autrichien ORI et M. Eduardo Medeiros de l’Université de Lisbonne. Les intervenants ont partagé leur enthousiasme concernant le programme Interreg Sudoe, faisant écho aux interventions de la matinée et mettant en exergue les résultats obtenus au travers du financement de projets uniques et innovants. Ils ont par ailleurs souligné la difficulté à l’heure de mesurer la valeur ajoutée des programmes Interreg dans leur ensemble compte tenu de leur nature, tout en se positionnant en faveur de la continuité du Programme Interreg Sudoe.

Ces débats se sont complétés avec la présentation de trois projets financés au travers du Programme et de leur impact sur le territoire à savoir ; TELERIEG sur la gestion des eaux, CLIMACT sur l’éducation pour la lutte contre le changement climatique et APSAT sur l’innovation dans le domaine de l’aérospatial.